Comment fixer tes tarifs de naturopathe ?

En France, la naturopathie n’est pas une profession encadrée. Cela signifie entre autres que c’est à toi de définir ton tarif, personne ne te l’impose.

Et là, on te voit venir : pas facile de “se donner un prix” sans avoir peur d’être trop cher.e et en se sentant légitime !

Tu as sans doute choisi le métier de naturopathe par passion et envie d’aider les autres.

Mais cela reste un métier et tout travail mérite salaire (malheureusement, la reconnaissance de tes client.e.s ne paiera pas tes factures 😅).

On ne va pas te laisser seul.e dans ton coin de dépatouiller avec cette histoire de tarif : dans cet article, on t’aide à fixer le prix de tes séances pour pouvoir vivre de la naturopathie !

 

1ère étape : calcule ton coût de revient

 

Si tu veux pouvoir vivre de ton activité, tu vas devoir définir ton tarif sérieusement, en prenant en compte ton coût de revient. Mais qu’est-ce donc que ce mot ?

Il s’agit simplement de définir toutes tes charges et de fixer un tarif qui te permet non seulement de payer tes dépenses engagées mais également de te dégager un salaire pour vivre de la naturopathie.

On parle concrètement :

  • Du loyer de ton cabinet si tu en as un
  • Des factures liées à ton activité : eau, gaz, électricité, abonnement internet…
  • De ton assurance professionnelle
  • Des logiciels que tu utilises pour ton activité : visioconférence, comptabilité…
  • Des dépenses engagées pour te faire connaître : flyers, création de site, publicité sur les réseaux sociaux
  • Etc.

Évidemment, tu n’auras pas forcément tous ces postes de dépense mais tu comprends le principe : tu n’as qu’à l’adapter à ta situation.

En face de chaque poste de dépense, renseigne le chiffre correspondant à la dépense.

Tu peux aussi faire de même avec tes besoins personnels pour trouver le salaire qu’il te faut pour vivre confortablement (loyer/crédit maison, factures, budget courses, budget déplacements…).

Le but est de trouver un tarif horaire qui te permet de payer tes charges ET de te dégager un salaire suffisant (que tu définis) pour subvenir à tes besoins personnels.

On te donne un exemple pour que ce soit plus parlant.

Tu voudrais toucher 1 800 € nets par mois. Tu consultes uniquement en visioconférence avec KMeet (qui permet de faire des visioconférences sécurisées gratuitement sans limite de temps).

Pour le moment, tu n’as pas de site internet, uniquement un compte Instagram que tu alimentes toi-même, sans faire de publicité.

Tu as le statut de micro-entrepreneur.e, donc tu es taxé.e à 21,4 % sur ton chiffre d’affaires (taxes Urssaf + formation professionnelle), ce qui signifie que pour te dégager 1 800 € nets par mois, il faut que tu fasses rentrer 2 300 € bruts.

Pour te donner une idée, pour avoir un salaire de 1 800 € nets par mois, il faudrait que tu réalises :

  • 31 consultations d’1h30 par mois à 75 € (50 € de l’heure)
  • 26 consultations d’1h30 par mois à 90 € (60 € de l’heure)
  • 22 consultations d’1h30 par mois à 105 € (70 € de l’heure)

A toi de voir ce qui te semble réalisable en fonction de ta situation 😉

Attention, ces calculs prennent uniquement en compte le temps effectif de tes séances de naturopathie.

Ils ne prennent pas en compte tout le travail que tu dois effectuer à côté : ta comptabilité, ta communication, la préparation des rendez-vous…

Et pour l’exemple, nous avons considéré que tu avais le statut de micro-entrepreneur. Les charges à prévoir peuvent être plus ou moins importantes si tu es en société ou en association.

 

2e étape : prends en compte tes client.e.s

 

Une séance de naturopathie est une manière de prendre soin de soi, comme un abonnement à la salle de sport, une sortie au spa ou un massage.

Mais tu peux faciliter le passage à l’action et proposer des offres différentes pour t’adapter au budget de tes client.e.s :

  • Un tarif plus élevé pour la première séance qui te demande plus de travail (90 € par exemple) puis une réduction pour les suivantes (75 € par exemple)
  • La possibilité de choisir des séances plus courtes en gardant ton taux horaire (une heure au lieu d’1h30 par exemple). Évidemment, ta séance doit être adaptée à cette temporalité, le but n’étant pas de faire autant en moins de temps.
  • Des forfaits avantageux pour ton client ou ta cliente : un package de 5 séances avec 10 % de réduction par exemple (ça permet à tes client.e.s de payer moins cher et à toi d’assurer un revenu et du travail sur plusieurs séances).

 

3e étape : ne te compare pas et assume tes tarif !

 

Tu as remarqué, nous n’avons délibérément pas parlé du fait de comparer ton tarif à celui d’autres naturopathes.

C’est une pratique qui peut être rassurante au début de ton activité mais ce n’est absolument pas celle que nous te conseillons pour plusieurs raisons.

D’abord, chaque naturopathe est différent.e. Tu n’auras pas :

  • la même formation,
  • la même expérience
  • les mêmes objectifs chiffrés
  • les mêmes charges professionnelles
  • la même spécialisation (si tu en as une)…

Ensuite, parce que si tu fixes ton prix par rapport aux autres, tu te poses des limites. Tu auras plus de mal à augmenter tes tarifs puisque tu te sentiras obligé.e de faire comme les autres pour rester “dans la norme”.

Enfin, garde en tête que ton prix est un moyen de différenciation à lui seul qui te permettra de te démarquer de tes concurrent.e.s. Ça t’aidera à assumer davantage tes tarifs 😉

 

➡️ Tu connais le marketing éthique ? C’est ce qui te permettra de vendre sans renier tes valeurs !

 

Les bonnes pratiques pour fixer tes tarifs de naturopathe

 

Pour définir le tarif de tes séances de naturopathie, voici les étapes à suivre :

  • Commence par définir tes charges professionnelles, tes charges personnelles et le salaire que tu aimerais avoir pour vivre confortablement
  • Propose des “facilités” à tes client.e.s comme des forfaits pour plusieurs séances afin de t’adapter à leur budget
  • Ne te compare pas aux autres naturopathes : ton tarif est personnel et adapté à ta situation.

Chez Graines de Thérapeutes, on a conscience que choisir son tarif de naturopathe peut sembler complexe. Et ce n’est pas le genre de choses que tu apprends dans une formation en naturopathie !

En revanche, dans la formation Graines de Thérapeutes Académie, on te permet de développer toutes les compétences nécessaires pour vivre de ton activité tout en respectant tes valeurs.

Et définir et assumer tes tarifs fait partie des indispensables pour développer une activité de naturopathe pérenne. Ça t’intéresse ? Découvre le programme !

1 Commentaire

  1. Valérie Jeanne-Rose

    C’est super intéressant comme sujet et bien expliqué. Merci pour tous ces supports.

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *